Faisant suite au post d’hier, nous explorons aujourd’hui un autre aspect de l’API Manager à travers deux ateliers :

  • Un cas client : shop.com
  • Une présentation de l’API Manager par Elishia Dvorak, ColdFusion Evangelist chez dvorak3_400x400Adobe.

Elishia nous rappelle l’ensemble des tâches à accomplir avant de publier et gérer le moindre Web Service.

 

On comprend alors comment l’API Manager de ColdFusion 2016 peut devenir un véritable atout dans la logique d’exposer très rapidement des Web Services auprès des utilisateurs.

Dès lors, ces utilisateurs peuvent devenir des consommateurs via leurs devices ou via le Web mais également des clients d’où l’idée de pouvoir monétiser les informations exposées.

Via l’API Manager, tous les éléments nécessaires pour tracker ou mesurer la consommation des Web Services est native et on imagine alors pouvoir créer toutes sortes de modèles économiques.

L’éditeur Adobe rappelle à cette occasion 3 atouts important de son API Manager :

  • Rapidité
  • Performance
  • Simplicité de configuration

L’API Manager propose une interface très conviviale pour créer des “Endpoints” permettant d’exposer des web services REST totalement sécurisés (gestion des droits intégrée).
Il propose également une gestion du cache totalement automatisée et paramétrable.

Ce matin, nous avons pu assister à une présentation de la société shop.com qui a présenté un Case Study d’implémentation de l’API Maneger et le modèle économique associé.

 

Elishia Dvorak présente l'API Manager intégré dans ColdFusion 2016

Elishia Dvorak présente l’API Manager intégré dans ColdFusion 2016

Tribid, ColdFusion BU Manager, rappelait ce matin l’explosion de l’usage des Web Services (notamment due à la transformation digitale des entreprises), nul doute que la stratégie de l’éditeur sera de promouvoir via framework une brique logicielle qui deviendra indispensable dans la stratégie des entreprises.

Leave reply

Send us feedback!


Your email address will not be published.

 Last News